"Vous avez le talent, nous faisons le reste... PRESSAGE DE CDS /DVDS !"

Interview - Neusky (Shop Tattoo 55)

Interview - Neusky (Shop Tattoo 55)

Bon, autant être clair, voilà l’interview d’un mec qui, en plus d’être un vrai pote, est tout simplement un énorme tatoueur, et un mec humainement au top... Place au King !


Salut Neusky, comment vas tu ?

Salut Jean-François, ca va pas mal, merci. Je vis toujours de ma passion et mon carnet de RDV est plein. J’ai de beaux gosses, une belle meuf, et une tête remplie d’idées, alors je dirais, ça roule, la vie continue bien.


peux tu nous faire une petit historique de ton parcours en temps que tatoueur avec TES grandes dates? rencontres, etc ?

Mes grandes dates ? -1969, je dirais, mon année de naissance ; - 1984 mon dépucelage, -1988 l’année où j’ai débuté le tattoo - 1990 l’année d’ouverture de mon premier studio de tatouage -1994 l’année où j’ai débarqué en Bretagne -1999 et 2000 la naissance des mômes, - puis plein d’autres que je me rappel plus, « Je te laisse le choix dans la date » ! (Ndlr : que dire…ton évolution professionnelle et humaine parle d’elle –même, mec !)


Tu est maintenant un artiste reconn u(perso je n'en suis toujours pas revenu que tu ai été demande pour participer a l'expo du quai Branly a paris comme conseiller, ça tue!), comment vis tu cette célébrité ?

Je ne me suis jamais prétendu « artiste ». J’ai commencé le tatouage par passion a l’époque ou on nous jetait des pierres car nous étions des voyous, je n’ai guère changé, je suis resté « Old School « ! Maintenant la vision du tatoueur change. Dans ma banque on m’appel dorénavant par mon nom avec des grands « Monsieur » tout juste si on ne me lèche pas les couilles. Nous sommes caractérisés comme artistes, pourquoi pas, après tout je créé tout les jours pour mes clients, mais je n’ai pas été habitué a ça, et dans ma tête j’ai envie de rester un rocker et tatoueur, alors cela ne me fait ni chaud ni froid. Je veux bien lutter pour une reconnaissance pour le métier, pour mes collègues, parce que moi …. Effectivement, le musée du quai Branly à fait appel a moi, mais plus pour mon implication dans le monde du tatouage, que par mon talent. Je suis fier d’y exposer de mes pièces de collection pour en faire profiter le large public. Plus on me considère comme une personnalité, plus je me cache, je n’aime pas les projecteurs. Parfois je me fais violence pour apparaitre, je pense a mes gosses, qu’ils soient fier de leur père et je fonce, mais je n’aime pas ça, même si je pense y avoir ma place.


Que préfères tu tatouer ?

Ce que je préfère tatouer ? Les gens qui me font marrer, ou qui partage un bout de leur passion avec moi. Le sujet m’importe peu, j’ai plutôt ma façon de traiter techniquement les choses, et c’est de là que l’on reconnait mon travail.


Comment perçois tu l'évolution du tatouage ces dix dernières années, et son ultra démocratisation ?

L’évolution du tatouage est bénéfique pour le business , et l’évolution graphique impressionnante. Avec la banalisation, le client oublie parfois que ce doit être une démarche personnelle, ainsi que le coté irréversible de la chose.


Tes prochaines grosse dates, ou du moins celles qui à tes yeux sont importantes ?

J’attends la convention de Las Vegas en septembre, et j’espère participer pour la 4eme fois au Mondial a Paris.


Je sais que tu est discret la dessus, mais s'il te pait présentes nous le groupe dans lequel tu joues....bientôt un CD il me semble, fuck yeah!


De quoi parlez vous dans vos morceaux ?

Depuis deux ans et demi, je joue de la contrebasse dans un groupe branché pseudo Psycho punk déglingué,
« Creepy Town ». J’écris la plupart des textes qui porte sur les bons films d’horreur, mais traité avec humour, ou d’autres sur la vie en général, comme tout le monde quoi ! j’écris aussi la musique sur la plupart des morceaux. Nous avons enregistré en Avril, je n’ai pas encore entendu le résultat, a part quelques bribes, mais les arrangements ne sont pas encore totalement fait. En ce moment c’est un peu tendu entre nous, des problèmes d’égo pour certains a régler, mais ce n’est pas gagné. Pour moi la musique est un défouloir, et loin de moi faire carrière avec le niveau que j’ai , mais j’aime ça !


Tu as également écrit des livres, peux-tu nous en parler ?

J’ai écris aussi deux bouquins d’anecdotes sur la vie de tatoueur, et je bosse également pour le « tatouage magazine » depuis 10 ans, tu vois ma vie est bien remplie, et j’ai envie de me poser un peu, ou de faire les choses plus tranquillement.


Voilà, nous arrivons au terme de cette interview, dejà merci d'y avoir répondu... je te laisse conclure...

Ben j’espère que ce n’est pas une fin, que je vais continuer à faire ce que j’aime, je suis conscient chaque jour de ce privilège, et je resterais sincère dans ce que je fais !

(Ndlr : Aucun doute là-dessus !)


Facebook : www.facebook.com/neusky.chougnybougneche
Site web : www.neusky.fr

Offres promos

Offre promo - Clé USB
Offre promo - Merchandising
Offre promo - Vinyles
Offre promo - Imprimerie