"Vous avez le talent, nous faisons le reste... PRESSAGE DE CDS /DVDS !"

Interview - Demenzia Mortis

Interview - Demenzia Mortis

Salut Naberus. En quelques mots, peux-tu nous présenter «DEMENZIA MORTIS» :
Demenzia Mortis est un groupe belge de black/death metal. Nous venons tous de Mons (commune frontalière à la France), sauf moi qui vient de Namur.

Tu peux nous en dire plus sur vos origines musicales ? Y a-t-il un ou des groupes qui vous ont inspirés ?
En règle générale ce sont des groupes comme Marduk, Belphegor, Behemoth, Dark Funeral, etc qui nous inspirent. Mais parfois on prend aussi des éléments du thrash ou du heavy.

Le groupe est composé de 2 membres expérimentés et 2 jeunes débutants. Grabak HellFire et Asmodeus connaissaient très bien l’expérience de la scène et du studio. Grabak a notamment été le co-fondateur de Nemesis Irae, qui produisait un black métal violent, puissant !

Quel musicien écoute quoi, en général ?
Grabak écoute un peu de tout, que ce soit du brutal ou du traditionnel. Quant à Ax Hell, il carbure au deathcore mais il écoute aussi du black et du death. Asmodeus et moi-même écoutons essentiellement du black, mais aussi du death et parfois un peu de thrash.

Comment s’est formé le groupe ?
Le groupe a été créé en 2014 par Asmodeus, qui fut rejoint par Ax Hell et un guitariste qui quitta le groupe par après. Grabak Hellfire (ex-Nemesis Irae) s’ajoute à la formation. Depuis mai 2015, alors que le groupe avait déjà 4 morceaux composés, je pose des paroles et bien entendu, ma voix, à la musique. Les concerts débutent en mai 2016. Un an et demi plus tard, Demenzia Mortis comptabilise 16 concerts, en Belgique et en France. En 2018, le groupe enregistre son premier EP « Memento Mori », sorti début août.

Les membres sont
Grabak Hellfire : Guitare
Asmodeus : Basse
AxHell : Batterie
Naberus : Chant

Quelle motivation vous pousse sachant le nombre de groupes qui existent à l’heure actuelle ? Y a-t-il encore moyen de se démarquer ?
C’est vrai que chaque année il y a une vague de nouveaux groupes, et en quelque sorte on en fait partie. 3-4 ans de travail c’est énorme, mais le groupe est tout de même très jeune. A titre personnel je dois dire qu’au sein de Demenzia Mortis nous nous estimons très heureux d’avoir eu les opportunités qui se sont présentées et que nous avons saisies. Nous nous sommes fixés des objectifs et on s’est donné les moyens de les atteindre. 

Comment se démarquer ? Excellente question ! Il y a déjà tellement de trucs qu’ont été faits par toutes sortes de groupes. Mais la démarque peut se faire sur l’ambiance, sur une identité musicale propre au groupe… je pense qu’il n’y a pas de recette miracle. Un groupe progresse au fur et à mesure et finit ainsi par créer son propre chemin, avec les caractéristiques construites par le groupe. En d’autres mots, oui il y a encore moyen de se faire une place, mais ça demande du temps.

Quel regard portez-vous sur la scène Metal Extrême ? Y a-t-il un « Esprit de Famille » ou est-ce chacun pour soi ? La diversité du Metal Extrême ne porte-t-elle pas préjudice au style ? Trop de styles tuent, peut-être, le style ?
Le monde du métal est assez…bipolaire ! Par moments on est tous rassemblés et on voit l’esprit de famille et par moments tu te dis « en fait il n’y a rien de différent par rapport aux autres, hormis le style musical et vestimentaire ». Je ne veux pas rentrer dans les détails, mais je pense que nous devons être adultes et arrêter de se chercher des poux pour des conneries. Sinon entre groupes il y a parfois pas mal d’entraide, pas mal de projets qui se construisent. C’est déjà ça, non ? Après, tout n’est pas réalisable avec tout le monde, comme partout. Entre organisateurs c’est le même. Vous remarquerez sans souci que les co-organisations marchent plutôt bien. Pour ma part je co-organise de temps en temps avec mon pote Yohann Thibaut. Et si quelqu’un d’autre veut aussi co-organiser un événement avec moi ? Et bien parlons-en, il ne faut pas hésiter. Je pense, et je ne suis pas le seul, que pour de meilleurs résultats, les organisateurs doivent se fédérer. Réunir des forces a plus d’impact que ces mêmes forces éparpillées à gauche et à droite. 

Trop de styles ? Dur à dire… On pourrait revenir à une question de cette interview : comment se démarquer ? Un nouveau style peut faire surface, mais après la réaction des gens est assez binaire : ça passe ou ça casse, on aime ou on n’aime pas. Si ça plait à assez de monde que pour que le style subsiste pourquoi pas, mais si pas assez de monde le soutient, le style et les groupes qui en font partie passeront inaperçus. Si vous voulez, c’est comme quand une entreprise lance un nouveau produit sur le marché. Donc, à titre personnel, la théorie du « trop de groupes, trop de styles », je n’y crois pas trop.

Comment se passe le processus de composition ? Y a-t-il quelqu’un en particulier qui fait l’ossature du morceau ou est-ce une élaboration commune ?
C’est un peu tout le monde qui y contribue. Asmodeus ou Grabak viennent avec des séquences travaillées chez eux. Puis AxHell trouve quelques enchainements et de fil en aiguille le morceau se construit. Pour ma part, je dois avouer qu’à ce niveau-là mon rôle est plus passif ! Parfois je donne des idées du genre « ce passage-là donnerait mieux s’il était plus brutal » ou « et si on ajoutait un truc plus malsain ? » voire même « ce morceau est trop mou ! Il faudrait qu’il soit plus brutal et sombre ». Bien sûr rien n’est imposé. On en discute entre nous et si ça convient à tout le monde, c’est parti !

Pourquoi enregistrer et quel regard avez-vous sur le fait de sortir un CD ?
A partir du moment où on se fixe certains objectifs (festivals, tournées, etc) et qu’on prend le projet au sérieux, l’enregistrement DOIT être envisagé, et concrétisé ! Hormis le fait que ce soit une étape obligatoire dans un projet comme le nôtre, c’est une expérience mémorable ! Et rien n’est comparable à la fierté qu’on ressent quand on a le résultat final entre les mains !

Combien de morceaux sur le CD ? Est-ce un Album complet ou un EP ? Si oui pourquoi ne pas avoir choisi d’enregistrer un peu plus de morceaux et sortir un Album complet ?
L’EP « Memento Mori » est composé de 7 pistes, dont une intro, 5 morceaux (2 de notre ancien set et 3 nouveaux) et une outro. Nous avons choisi de faire un EP pour prendre la température, voir les retours à propos du CD. On avait de quoi faire un album, c’est certain, mais je dirais que c’est par prudence que nous avons fait un EP.

Les textes sont-ils issus d’une seule personne ou est-ce un travail commun ?
J’écris seul les textes. Je préfère créer mon univers, que de me plonger dans celui de quelqu’un d’autre. Si je devais chanter les textes de quelqu’un d’autre, ça ne me poserait pas vraiment de problème, mais ce ne serait pas le même. Ca vous est déjà arrivé d’être chez quelqu’un et ne pas savoir où vous mettre, si vous pouvez vous asseoir ou si vous devez rester debout, etc ? Et bien c’est exactement le même ! Chanter les textes de quelqu’un d’autre reviendrait à ne pas me sentir « chez moi » et ne pas se sentir libre de faire ce que je veux au niveau du chant.

Avez-vous un label ou est-ce une auto-production ?
C’est une auto-production mais pour l’album nous sommes à la recherche d’un label.

Ou avez-vous enregistré et pourquoi ?
Chez Pat Thayse (ex-Drakkar). Il nous a expliqué comment il travaillait et le résultat qu’on pouvait obtenir. Nous avons tout de suite été convaincus et les retours que nous avons confirment cela.

Pourquoi avoir choisi «Hurricane Entertainment» pour presser votre CD ?
Le rapport qualité-prix est irréprochable ! Nous avions de très bons échos à propos d’Hurricane, et nous les confirmons !

demenziagroupe

Le mot de la fin : quel avenir pour votre groupe ? Qu’espérez-vous ? Qu’attendez-vous ? Quel serait votre rêve ?
Nous sommes déjà en train de composer de nouveaux morceaux pour notre album. Il ne faut pas s’endormir sur nos lauriers. L’EP est une très belle carte de visite et nous devons en faire quelque chose. Nous avons quelques belles dates (voir notre page Facebook) en perspective pour promouvoir l’EP mais après il faudra se focaliser sur l’album. Nous aimerions jouer dans au moins un grand festival en 2019. Quelques demandes ont déjà été envoyées et nous espérons avoir au moins une réponse positive. Le rêve ? Une tournée avec des groupes comme Belphegor, Dark Funeral ou Marduk ! 

Un grand merci à « Hurricane Entertainment » de nous avoir donné l’opportunité de nous exprimer !

Rejoignez-nous sur Facebook et likez notre page : www.facebook.com/DemenziaMortis

Offres promos

Offre promo - Clé USB
Offre promo - Merchandising
Offre promo - Vinyles
Offre promo - Imprimerie